Parc des Chutes Coulonge
Chutes Coulonge

Histoire

L'histoire du Parc

Le Parc des Chutes Coulonge est un site d’une beauté naturelle exceptionnelle et d’une grande importance historique. Ce parc abrite des chutes spectaculaires et a joué un rôle crucial dans l’histoire de l’industrie forestière de la région.

L’histoire du parc remonte au 19e siècle, lorsqu’il servait de site clé pour la drave, une méthode de transport de bois où les bûches coupées étaient envoyées en aval des rivières jusqu’aux scieries. Les chutes Coulonge, avec leur hauteur impressionnante, représentaient un obstacle majeur à cette pratique. Pour surmonter cela, un canal de dérivation en bois a été construit pour permettre le passage sécuritaire des bûches autour des chutes.

Au fil des ans, le site a été le théâtre de nombreux développements technologiques et innovations dans le domaine de la drave, contribuant significativement à l’économie locale. Après l’ère de la drave, le site a été transformé en parc de loisirs et d’interprétation historique, offrant aux visiteurs l’opportunité de découvrir l’histoire fascinante de la région et la beauté naturelle des chutes et des environs.

Aujourd’hui, le Parc des Chutes Coulonge attire des visiteurs non seulement pour son importance historique, mais aussi pour ses nombreuses activités de plein air, telles que la tyrolienne, les parcours d’aventure dans les arbres, la randonnée et l’observation de la nature. Le parc s’efforce de préserver son patrimoine naturel et culturel tout en offrant une expérience éducative et divertissante aux visiteurs de tous âges.

La transformation du Parc des Chutes Coulonge en un site touristique majeur montre l’engagement de la communauté à préserver son histoire tout en se tournant vers l’avenir, offrant un lieu où nature, histoire et aventure se rencontrent.

Les Chutes Coulongebûcheron traversant un pont en bois aux chutes de Coulonge
Saviez-vous

Faits intéressants

Longueur des billots
0 m
Hauteur des Chutes
0 m
Canal de dérivation
m
Années d'exploitation forestière
0 +

Histoire de la foresterie aux Chutes

Lorsque l’approvisionnement en bois servant à la construction de mâts de navire fut interrompu par la Révolution Américaine et les guerres menées par Napoléon, l’Angleterre se tourna vers le Canada pour s’approvisionner en matières premières. En 1800, Philémon Wright quitta Boston pour  Ottawa et fut le premier à expédier un radeau rempli de bois équarri vers Québec et à utiliser la rivière des Outaouais comme voie de transport.

L’Honorable George Bryson Sr. et ses descendants furent les précurseurs du développement de l’industrie forestière dans le Pontiac. Né en 1813, M. Bryson avait 8 ans lorsqu’il émigra au Canada en provenance de Paisley, en Écosse.  En 1845, il épousa Robina Cobb qu’il avait rencontrée lors d’un premier voyage au Canada.

Vers la fin de 1830, début 1840, de petites entreprises forestières furent achetées par de gros producteurs. À cette époque, M. Bryson quitta le comté de Lanark et vint s’installer dans le comté de Pontiac afin d’y faire fortune.  Il s’installa à l’entrée de la rivière Coulonge et se procura les droits de coupe sur des milliers d’acres de terrain entourant les Chutes Coulonge. Nous sommes à l’époque du bois équarri où les énormes pins de notre région étaient en grande demande. Ces arbres étaient coupés en longueur de 18 mètres (60 pieds) puis équarris à l’aide de grosses haches. 

bûcheron debout sur une pile de grumes avec une rampe pour faire rouler les grumes sur le sol

L’obstacle naturel que constituait les Chutes entravait le transport des billes de bois et c’est pour les contourner qu’une glissade de bois fut construite où se trouve aujourd’hui la glissade de ciment. Elle mesurait environ 915 mètres (3,000 pieds) de longueur et s’étendait de la tête des chutes jusqu’à l’extrémité du canyon.

image en noir et blanc des chutes de Coulonge dans la région de Pontiac

Glissade de billots

La première glissade fut construite en bois et mesurait 915 mètres (3000 pieds) de longueur ; elle était accrochée au rocher par des encrages, des chaînes et des anneaux, appuyée sur des poutres de bois. L’utilisation de cette glissade permettait de protéger les billes de bois équarri de 18 mètres (60 pieds) de pin blanc qui autrement aurait été endommagées par leur passage dans la grande chute et le canyon. L’eau de la rivière entraînait ainsi les billots de bois tout au long de leur trajet.

Au fil des années, la glissade de bois s’est tranquillement détériorée, à tel point qu’elle dû être démantelée.  Pour la remplacer, on construisit en 1923 une autre glissade en béton celle-là. Plus courte, elle mesurait environ 91.5 mètres (300 pieds) de longueur. Elle fut utilisée jusqu’en 1982, année de la dernière drave sur la rivière Coulonge. 

CHUTES COULONGE

Visite autoguidée

Le circuit autoguidé du Parc des Chutes Coulonge offre une exploration immersive de la nature québécoise et de l'histoire de la drave, permettant aux visiteurs de découvrir la beauté et le patrimoine à leur rythme.